L'autoconsommation énergétique

  • 04 67 26 74 32
  • service.technique@sun-project-energy.fr

Brochures

Consultez notre brochure sur le prospectus  pour un guide facile à lire sur toutes les offres de services.

L’auto-consommation

L’autoconsommation c’est produire de l’électricité et la consommer directement sur le lieu de production.

Remarques : Si le site n’est pas relié au réseau électrique (moins de 1% des cas), il faut donc des batteries pour équilibrer l’offre et la demande. Le principe de la batterie repose sur le fait qu’elle se charge dans la journée et alimente le logement en électricité notamment la nuit. Seul problème : ajouter une batterie à son projet d’autoconsommation n’est aujourd’hui pas rentable écologiquement ni économiquement. Pour faire simple, les batteries sont en effet beaucoup trop chères en France, à l’inverse de l’Allemagne qui propose de fortes subventions pour l’achat de ce type de matériel. En effet ajouter des batteries coute environ 20 c€/kWh, ce qui fait qu’en pratique, seul ceux qui n’ont pas le choix, mettent des batteries, l’immense majorité (plus de 99%) des projets en autoconsommation sont des sites connectés au réseau. Sauf mention contraire, ci-dessous nous évoquerons le cas de sites connectés au réseau.

Si vous consommez davantage d’électricité que votre capacité de production, vous achetez au réseau, ce qui n’a pas été produit sur place. A l’inverse, si la production est plus importante que la consommation, le surplus est donné ou vendu au réseau. Dans tous les cas, il n’y a aucune perte de confort pour le consommateur…ça c’est cool, non ?

C’est ce que Sun Project Energy appelle l’énergie potagère. En moyenne les clients arrivent à produire annuellement 50% de ce qu’ils consomment, ils réduisent presque d’autant leur facture d’électricité.

Prenons un exemple simple, si mes panneaux délivrent une puissance de 2 000 W et si la totalité de mes équipements électriques consomment 3 000 W alors le réseau va fournir automatiquement les 1 000 W qui manquent. A l’inverse, si mes panneaux délivrent une puissance de 2 000 W et si la totalité de mes équipements électriques ne consomment que 500 W alors votre maison va injecter 1 500 W dans le réseau.

autoconsommation-sun-project-energy

Pourquoi se lancer dans l’autoconsommation photovoltaïque ?

Produire et consommer sa propre électricité revient moins cher que de l’acheter

Le prix du solaire a été divisé par 10 en 10 ans. Elle est aujourd’hui l’énergie la moins chère.

Il est aujourd’hui plus rentable de consommer sur place que de la vendre à EDF ou de la stocker.

L’autoconsommation est devenue le choix numéro 1 des Français qui souhaitent s’équiper en solaire.

Le seul problème à régler était de faire consommer vos appareils au moment précis où les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité. Pour autoconsommer son électricité, il faut donc installer : Des panneaux solaires photovoltaïques sur une surface sans ombres, car le panneau solaire déteste l’ombre. Les panneaux ne sont plus installés à la place des tuiles comme avant 2015, mais en surimposition au-dessus des tuiles. Ce qui élimine les problèmes de fuite, de surchauffe et simplifie grandement la pose. Sun Project Energy préconise d’équiper en priorité les toitures orientées au sud ou plate. Equiper les toitures Est ou Ouest fonctionne aussi très bien. (Cela ne réduit la production que de 10% par rapport au plein sud, ce qu’il faut éviter absolument, c’est les toitures orientées plein nord).

L’autoconsommation devient accessible à tous

Autrefois destinée à la revente, l’énergie solaire peut maintenant être utilisée par les particuliers.

Pour bien comprendre il faut savoir que l’électricité se comporte comme un fluide, comme de l’eau. Creuser un puits permet à toute sa famille d’en profiter pendant plusieurs générations. Installer des modules solaires en autoconsommation, c’est la même chose, tout ce qui est produit sur place n’a pas besoin d’être acheté aux fournisseurs. Si à certaines heures (nuit par exemple), la production solaire est insuffisante, le fournisseur fournit le complément.

Si le solaire produit trop (les vacances par exemple) le fournisseur achète le surplus. Pour un puits, il y a le problème de la gestion de la ressource. Effectivement, si tout le monde puise de grandes quantités d’eau, les voisins n’ont plus rien.

Pour le solaire, il n’est pas possible de tarir la source. Cela est un avantage immense et ouvre un grand nombre de perspectives pour les consom-acteurs.

Le prix de l’électricité va augmenter de 5% par an dans les 10 prochaines années

En 12 ans le prix de l’électricité en France a déjà augmenté de 47%, ce qui fait 4% par an.

Ni EDF, ni l’Etat ne peuvent continuer de vendre à perte l’électricité. En plus des frais d’exploitations qui augmentent de manière exponentielle, EDF prévoit d’investir 200 Milliards d’Euros dans le nucléaire ces 10 prochaines années (grand carénage, enfouissement, nouvelles centrale EPR…).

L’autoconsommation est activement soutenue par les pouvoirs publics

Depuis 2017, a été instaurée une nouvelle tarification pour le solaire photovoltaïque.

Ce dernier instaure une prime à l’investissement pour les solutions photovoltaïques en autoconsommation à destination des particuliers et des entreprises.

Pendant 40 ans, les énergies renouvelables ont été subventionnées par l’Etat, pour encourager les particuliers à revendre au réseau public la totalité de l’énergie produite. Effectivement, à cette époque, les énergies renouvelables coûtaient très chères. Il n’était alors pas du tout rentable de produire et consommer sur place son énergie.

Il y a eu des mécanismes de subventions en France mais aussi à travers le monde, où il était plus intéressant de tout revendre que de consommer l’énergie sur place. Par conséquent, les particuliers l’ont fait pendant longtemps. On se souvient notamment des problèmes que cela a engendré en 2010. Le tarif était tellement subventionné que cela a créé une bulle. Par conséquent, beaucoup d’artisans ont malheureusement disparu du solaire.

Mais depuis 2010, on repart sur une base plus saine. Les subventions sont plus modestes. En parallèle, la performance du panneau solaire augmente et son prix baisse. Ces projets deviennent donc aujourd’hui rentables quasiment sans subvention.

Il est important de comprendre qu’au fur et à mesure que le prix du panneau solaire baisse, les subventions baisses également. Que vous investissez dans l’énergie solaire il y a 10 ans ou aujourd’hui, cela équivaut au même. Il a 10 ans, les panneaux étaient très chers et il y avait beaucoup de subvention. Aujourd’hui, les panneaux photovoltaïques sont beaucoup moins chers mais il y a moins de subventions.

Ainsi, depuis 1 ou 2 ans, le modèle économique de l’énergie solaire a complètement basculé. Aujourd’hui, il est plus intéressant de produire son énergie pour la consommer sur place que de la vendre au réseau. Il existe toujours des aides très profitables dont les particuliers peuvent bénéficier. Découvrons-les ensemble :

1. Le prix. Les aides et subventions dédiées à l’autoconsommation et indépendantes de vos revenus

Quel est le prix d’une installation photovoltaïque en 2019?

C’est une interrogation légitime, d’autant plus que de nombreuses informations contradictoirescirculent à ce sujet. Le prix de ces installations varie selon les années. Mais il va, bien entendu, également et surtout dépendre de divers facteurs comme :

Un dimensionnement parfaitement équilibré entre la puissance à installer et vos besoins en énergie (suivant vos habitudes de consommation, le nombre d’occupants du logement, les caractéristiques de votre logement…)

La nature de la couverture de votre toit,

La qualité de la charpente et de la toiture,

La hauteur de votre habitation et la difficulté de l’accès au toit,

La distance entre le compteur électrique et votre habitation,

La difficulté d’accès au tableau électrique,

Les équipements choisis et à installer…

 

Ce premier point est le plus important car il détermine toute la rentabilité de votre opération. C’est pour cela que nous proposons un simulateur en ligne disponible en cliquant ici, et qui repose sur une technologie unique et reconnue, basée sur des données publiques et des algorithmes propriétaires. Il calcule avec une très grande précision le dimensionnement nécessaire à votre installation pour ne pas trop produire, ni trop peu ; et ainsi maintenir votre niveau de confort sans ajouter de coût supplémentaire inutile.

*En conclusion, indiquer un prix, voire même une fourchette de prix, serait mensonger et ne reposerait pas sur grand-chose, tellement les situations sont variées. En tant que fabricant, nous connaissons des installations qui furent facturées 9 000€ TTC et d’autres de même puissance 14 000€ TTC. Et cette différence était techniquement justifiée et les chantiers exécutés par nos partenaires installateurs dans les règles de l’Art.

La Prime à l’investissement

Dans les années à venir, l’Etat va devoir investir massivement dans le renforcement du grand carénage des centrales nucléaires. Sur la période 2014-2025, cet investissement a été évalué à 51 milliards d’euros. L’Etat va donc devoir dépenser beaucoup d’argent dans les années qui arrivent pour maintenir le parc nucléaire.

L’Etat a donc mis en place une prime à l’investissement pour développer l’énergie photovoltaïque. Objectif : l’énergie produite localement par les français sur leurs toitures sera autant d’énergie que les centrales nucléaires n’auront pas produite. Cette prime à l’investissement peut atteindre au maximum 390€ par kWc installé ; soit 1170€ pour un kit de 3 kWc. Elle est versée sur 5 ans.

2. Les aides, primes et subventions dédiées à la transition énergétique et liées à vos revenus

Il existe également beaucoup d’aides et subventions en fonction de votre niveau de vie. On y retrouve notamment les aides de l’ANAH. Ces dispositifs sont des opportunités importantes qui visent à réduire la précarité énergétique et à permettre à tous de se chauffer dignement pendant l’hiver.  Par conséquent, les personnes qui ont des revenues très modestes peuvent bénéficier d’importantes subventions. Leur permettant de financer jusqu’à 90% leur projet.

aide prime et subvention sun project energy

L’autoconsommation est-ce plus rentable que de vendre l’électricité produite ?

Le réseau commercialise une électricité à un prix de 18 c€/kWh en 2019 (puis +6% par an), vous produisez une électricité qui va revenir autour de 9 c€/kWh (en comptant tout, le matériel, la pose, l’entretien), il devient alors très rentable de réduire ses achats d’électricité pour favoriser sa propre consommation. Si vous produisez plus que vos besoins, vous allez pouvoir vendre à 10 c€/kWh, ce qui est mieux que rien mais bien moins rentable que de consommer votre propre énergie.